Pourquoi les clients trouvent les banquiers chargés de leur compte de moins en moins compétents