Ce n’est pas la crise du coronavirus qui va précipiter la fermeture des agences bancaires