La capitalisation bancaire, une dynamique sous pression